Un Deuil Indien (2017)

by SATAN (Fr.)

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
01:50
2.
3.
4.
5.
6.
7.
01:24
8.
9.
10.

about

credits

released February 17, 2017

RECORDED IN NOVEMBER 2016 BY LAM SON NGUYEN UNDER GRENOBLE, FRANCE.
PRODUCED, MIXED AND MASTERED IN DECEMBER 2016 BY STEVE AUSTIN AT Austin Enterprise Recording and Mastering IN NASHVILLE, USA.
ARTWORK BY Bière Noire / Riton La Mort. LYRICS TRANSLATION BY NICK LINDEN & MATTHIAS JUNGBLUTH. BAND LOGO CREATED BY JVDEX.

RELEASED BY Throatruiner Records, DEAF DEATH HUSKY Records & WITCH BUKKAKE RECORDS.

tags

license

all rights reserved
Track Name: Orchidée
ORCHIDÉE

L'orchidée a besoin de pluie
De larmes salées et de soleil noir qui ne brûle pas mais réchauffe
De beaux bubons bien bigarrés
120 pétales prêts à éclore
Orchidée de rouge gorgée
Est le cœur des êtres humains
Qui sont sculptés dans du compost
Au portrait peint par la main verte
D'un Italien aux idées noires
Sa beauté ainsi cultivée
Ne grandira qu'en l'arrosant
De bile, de foutre, en larmoyant
De l'incertitude du temps,
L'orchidée est un cœur humain

The orchid needs rains
Salty tears and black suns that do not burn but heat up
Nice colorful buds
120 petals ready to hatch
Gorged red orchid
Is the heart of human beings
That are sculpted by compost
Portrait paint by green fingers
Of an Italian with black thoughts
Its beauty now cultivated
Will only grow when poured on
With bile, cum, weeping for
The uncertainty of time
The orchid is a human heart
Track Name: Vidé de tout
VIDÉ DE TOUT

Un homme léger aux bras en mousse
Éponge éponge toutes les peines
Éponge les larmes, éponge le sang
Éponge la merde
Un homme léger gonflé de peines
Gonflé de larmes gonflé de sang
Gonflé de merde, devient très lourd
S'écrase au sol pour le lécher
Cet homme chargé qui veut tout rendre
Se jette alors sur un lésé
Le presse contre son cœur qui mousse
L'imbibe de toutes ses peines
Toutes ses larmes
Toute sa merde
Il est rincé
Dessèche au soleil
Sa cervelle est toute trouée
Vidé de tout il est cassant
Vidé de tout il est usé
Laisse sa place en s'effritant

A light man with spongelike arms
Mops and mops up all pains
Mops up tears, mops up blood
Mops the shit up
A light man swollen with pains
Swollen by tears swollen by blood
Swollen by shit,
Is getting heavy
Crumbles to the ground to lick it
This loaded man that wants to give everything back
Throws himself on a wounded man
Presses him against his sponged up heart
Absorbs all of his pains
All of his tears
All of his shit
He is rinsed
Dried in the sunlight
His brain all punctured
Emptied of everything he is brittle
Emptied of everything he is worn out
Leaves his place crumbling
Track Name: Regarde-la dans les yeux
REGARDE-LA DANS LES YEUX

Barré par un postiche
Aux fibres noires synthétiques
Un front bombé, gros galet blanc,
Lisse à la vue, rêche au touché.
Puis sous d'épais sourcils tracés
D'un doigt trempé dans du goudron
Deux orifices comme l'anus
Se dilatent
Sur des prostates en diamant.
Fixe alors ces deux points brillants
Perdus au fond d'une paire de puits
Où l'on s'y jette et l'on s'oublie
Ces deux lanternes t'ont inondé
De la lumière teintée du ton
De tentures tristes
Un deuil indien

Closed off by a hairpiece
Made of synthetic black fibers
A curved forehead, large white pebble
Smooth in sight, rough in touch
And under thick eyebrows drawn
With a finger dipped in tar
Two holes like an anus
Expand on diamond prostates
Set these shiny fixed points
Lost at the bottom of a couple of wells
Where one throws and forgets himself
These two lanterns have flooded you
With the light tinted tone of light of sad hangings
An indian mourning
Track Name: Crainquebille
CRAINQUEBILLE

Décédez-vous?
Décidez-vous!
Vous caquetez, canards boiteux
Alors marchez ou stoppez net
Le poids des choix
De faire, de voir
Le poids des croix
De bois, de fer
Le choix du banc et des larmes
Le choix des armes et du sang
Il faut cesser la Crainquebille
Il faut casser ou caresser
Il faut la Mort ou l'immortalité

Are you dying?
Make a choice!
You cackle, limping ducks
So move on or stay there
The weight of choices
Of doing, seeing
The weight of crosses
Of wood, of iron
The choice of the bench and tears
The choice of weapons and blood
Crainquebille must stop
It needs to break or to stroke
It needs Death or immortality
Track Name: Olympia pleure
OLYMPIA PLEURE

Il y a dans ce jeu
Quelque chose en trop
Il y a dans ce jeu plus d'enjeux qu'il ne le faut
Ils vont gagner
En bons perdants
Pendant ce temps où elle s'essouffle contre le vent
Olympe est leur
Olympia pleure
Sur ses clients
Olympia pleure
Ses chers parents
Abandonnée
Aux triomphants
Qui l'ont gagnée
En bons perdants
Vont lui céder
Comme aux enfants
Des choses d'or
La consolant
Olympe est leur
Olympia pleure

There is in this game
Too much of something
There are in this game
Too many stakes that aren’t needed
They will win
n good losers
Meanwhile she chokes against the wind
Olympia is theirs
Olympia cries
On her clients
Olympia cries
Her dear parents
Abandoned
To the triumphant
who won her
In good losers
Will yield them
like they did to children
Golden things
that console her
Olympia is theirs
Olympia cries
Track Name: Ça coupe et ça saigne
ÇA COUPE ET ÇA SAIGNE

Vous!
Ne sortez pas
Dehors il fait noir
Dehors il fait froid
Et ça coupe
Et ça saigne
Il n'y a pas de place pour vous là-bas
La chaleur des couleurs
La chaleur de nos cœurs
Elle est dans nos entrailles
Restez utile
À réchauffer nos couilles
À réchauffer nos tripes
Restez utile!
Ne naissez pas

You!
Do not go out
It is black outside
It is cold outside
And it cuts
And it bleeds!
There is no place for you overthrew
The heat of colors
The heat of our hearts
It’s in our bowels
Stay useful
Heating our balls
Heating our guts
Stay useful!
Do not spring
Track Name: Poison
POISON

Des saules pleureurs enracinés
Au pollen pire que l'ambroisie
Quand ils nous sifflent c'est du vent
Souffle asphyxiant de frustrations
Rien de bon dans leurs cochonneries
Ce qui les tient c'est le purin
Un tas de merde qui les nourrit
Culture du culte culbutant
Volant l'espoir / Violant l'esprit
Vampires psychiques suçant de tout
Pour n'en faire rien de rien de toi
Poison des villes et des villages
Ils flottent aussi bien qu'ils te noient
Ces rats débiles aux pieds d'Adam
Font à 11 heures un bon bouillon
Volant l'espoir / Violant l'esprit

Weeping willows rooted in
Pollen worse than ambrosia
When they whistle at us it's just wind
Blows asphyxiating of frustrations
Nothing good in their smut
What really holds them is manure
A pile of shit that feeds them
Culture of cults tumbling
Stealing hope / Raping spirit
Psychic vampires sucking on all
To make nothing out of you
The poisons of cities and villages
They float as good as they drown you
These stupid rats with Adam’s feet
Makes a good broth at 11 o’clock
Stealing hope / Raping spirit
Track Name: Totale éclipse
TOTALE ÉCLIPSE

J'aurais fini par la laisser fondre
La Lune échouée sur ma langue
Qui réveilla dans ma psyché
La lycanthropie de synthèse
L'entourage a fui le danger
Restait toute la masse informe
Que je me tenais de distordre
Car dans ma tête je me disais
"Si j'en tue un, un autre pousse"
Mais la cage s'est envolée
Et me voilà prêt à les mordre
"Si j'en tue un, un autre pousse"
- Mais qu'il en pousse, qu'il en pousse!
Je jure que je les aurai tous

In the end I let that Moon
Aground, melt on my tongue
Woke me in my psyche
This synthetic lycanthropy
The entourage fled from danger
All that is left is this unformed mass
That I would keep to distort
I was saying to myself
"If I kill one, another grows back"
But this cage has flown
And here I am ready to bite them
"If I kill one, another grows back"
- But please grow, grow, grow!
I swear I’ll get them all
Track Name: Terres brûlées
TERRES BRÛLÉES

Ces dos voûtés qu'on m'a tournés
Et dans lesquels je veux planter
Couteau rouillé par mon aigreur
Dos réfléchissants ma laideur
Sont des miroirs qu'il faut briser
Chaîne de chances dont j'ai manqué
Je veux rentrer, il faut rentrer
Me retourner sur Eurydice
La refléter m'est un supplice
On m'avait donné fausse route
Faire demi-tour ôte mon doute
En ce chemin de terres brûlées
Je vois la belle Voie lactée
Ses bras ouverts à mon amour
Je recule pour mieux sauter
Alors en un bond dépasser d'une tête
Ces barbelés dont sont couronnés les vautours
Ces dos voutés qu'on m'a tournés
Et dans lesquels je veux planter
Couteau rouillé
Par mon aigreur
Ces dos voûtés qu'on m'a tournés
Dos réfléchissants ma laideur
Lustrant leur bosse
Porte-malheur
Sont des miroirs qu'il faut briser
Chaîne de chances dont j'ai manqué

These vaulted backs that have been turned
And in which I want to plant
A knife rusted by my bitterness
Backs reflecting my ugliness
Are mirrors that need to be broken
Chains of luck that I have missed
I want to return, a need to return
To turn on to Eurydice
Her reflection is a torment
I have been given false routes
To turn back destroys my doubt
In this path of burned lands
I see the beautiful Milky Way
Her arms open to my love
I step back to jump further
As I surpass in a leap
These barbed wires crowning the vultures
These vaulted backs that have been turned
And in which I want to plant
A knife, rusted
By my bitterness
These vaulted backs that have been turned
Backs reflecting my ugliness
Shining their humps
Of bad luck
Are mirrors that need to be broken
Chains of luck that I have missed
Track Name: Perdu dans Cordoue
PERDU DANS CORDOUE

Dans ce lieu inspirant la cire se colle
À ses parois pulmonaires
Alors la peine d'air étouffe sa flamme
ll ne voit plus rien maintenant qu'il croasse
Ô dieu qui le perd
Lui et son esprit en sont épris il sera pris
Il en a peur, oui a très peur
Mais n'a pas honte
Il n'est plus seul, il n'est pas seul
Il n'a pas d'yeux: il n'y a pas Dieu
Mais ses semblables sont nombreux
Et se retrouvent en ces demeures
Châteaux de sable d'enfants vieux
Qui barbotent durant des heures
Dans des gorges vides et vaseuses
Au moins 20 000 lieux de cultes sous la mer
Que ces anguilles devraient rejoindre

In this inspiring place, wax sticks
To the walls of his lungs
While air muzzles his flame
He does not see now that he croaks
To god who loses him and his spirit
They are enamored (he will be captured)
And he’s afraid, yes so afraid
But has no shame
Isn’t lone no more, isn’t alone
Is eyeless: there is no God
But fellow beings are numerous
And they meet in these houses
Sand castles of old children
Who paddle for hours
In empty muddy gorges
At least 20 000 places of worship under the sea
That these eels should
Go and meet